Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

MENU
  • Videos
    Simulateur de surconsommation de carburant
    • 2,5 millions de voitures traitées
    • Optimisation de moteurs depuis 25 ans
    NOS TESTS PRODUITS
    50 000 KM EN VOITURE EN 38 JOURS

    Réalisé sous contrôle d’un huissier de justice, notre test à travers la France, l’Italie et l’Espagne a éprouvé notre gamme de produits EXEL MOTOR. Les effets de notre traitement sont visibles dès la première utilisation !

    En savoir plus
    TEST BANC RACING

    Pour démontrer l’efficacité du produit Exel Power3 RACING sur un véhicule historique, Riviera Racing a passé une Ford Escort MkI (concurrente du Monte-Carlo Historique) au banc de puissance.

    En savoir plus

    QUESTIONS/réponses

    CE PRODUIT EST-IL COMPATIBLE AVEC TOUTES LES HUILES ET PARTICULIÈREMENT LES HUILES DE SYNTHÈSE ?
    Oui, grâce à sa formulation exclusive, Exel Motor® est totalement miscible avec toutes les huiles, y compris les dernières générations de lubrifiants synthétiques.
    MON MOTEUR A PARCOURU PLUS DE 100 000 KMS, N’EST-CE PAS TROP TARD ?
    Non. Le traitement moteur Exel Motor® est destiné aussi aux véhicules fortement kilométrés. Son mode d’action progressif et sa formulation non agressive le rend spécialement adapté aux mécaniques qui ont de la "bouteille". Pour information, certains de nos clients en France, professionnels de la route, par exemple, ont parcouru plus de 400 000 kms avec nos produits, en débutant le traitement à plus de 130 000 kms.
    MON MOTEUR EST ÉQUIPÉ D’UN POT D’ÉCHAPPEMENT CATALYTIQUE, LE TRAITEMENT MOTEUR NE RISQUE-T-IL PAS DE L’ENDOMMAGER ?
    Non, au contraire ! Le traitement Exel Motor® est entièrement liquide, ne contient donc aucune particule métallique risquant d’opturer les pores du monolithe qui constitue l’âme du pot catalytique. De plus, le pot catalytique pouvant être endommagé par une combustion dégradée, Exel Motor® préserve le monolithe des accidents causés par les dysfonctionnements du moteur.
    MON MOTEUR CONSOMME DE L’HUILE, EXEL MOTOR® PEUT-IL RÉSOUDRE CE PROBLÈME ?
    Oui, si cette consommation est causée par le manque d’élasticité de la segmentation. Dans ce cas, Exel Motor® libère le segment "racleur", le segment chargé de retenir l’huile de graissage dans la partie basse du moteur. La consommation d’huile en est ainsi réduite au fil des kilomètres, pour devenir nulle 1 000 à 4 000 kms après le traitement. Evidemment, si la consommation est due à un défaut d’étanchéité des joints de queues de soupapes, une intervention mécanique est nécessaire, et le traitement Exel Motor® permet, dans ce cas, de décalaminer la chambre de combustion.
    EXEL MOTOR® PEUT-IL NETTOYER LES INJECTEURS, LES SOUPAPES OU LE CARBURATEUR DE MON MOTEUR ?
    Bien sûr, l’action nettoyante du traitement Exel Motor s’éxerce aussi sur les lignes d’alimentation, en particulier le venturi du carburateur, les pointeaux des injecteurs et les pièces mobiles de la pompe d’injection. Cela dit, Exel Motor® nettoie et lubrifie aussi et surtout, les soupapes d’admission, la chambre de combustion et la segmentation, ce qui optimise le rendement du moteur et abaisse son niveau de pollution.
    JE VIENS DE FAIRE VIDANGER L’HUILE DE MON MOTEUR, DOIS-JE ATTENDRE LA PROCHAINE VIDANGE POUR UTILISER EXEL MOTOR® ?
    Non, le traitement Exel Motor® a seulement besoin, pour être efficace, de rester au moins 1 000 kms dans l’huile moteur. Néanmoins, il est évident que la mise en œuvre lors d’une vidange, donc avec une huile propre, est idéale.
    J’AI DÉJÀ TRAITÉ MON MOTEUR, IL Y A QUELQUES TEMPS , AVEC UN REMÉTALLISANT, OU UN PRODUIT CONTENANT DU TÉFLON, PUIS-JE UTILISER MAINTENANT EXEL MOTOR® ?
    Bien sûr, Exel Motor® est compatible avec les supports huileux que ces produits utilisent. Par ailleurs, le modificateur de friction qu’il contient étant totalement liquide, il ne peut être gêné par des particules métalliques ou plastiques éventuellement "accrochées"aux parois des cylindres. La seule contrainte est d’avoir procédé à au moins une vidange de manière à ce que les produits précédents ne soient plus en concentration maximale.
    LES EFFETS DU TRAITEMENT DÉPASSERONT-ILS  LA PROCHAINE VIDANGE ?
    Oui car le modificateur de friction s’incruste dans les parois métalliques, préalablement nettoyées, dès les premiers  1 000 kms et assure plusieurs dizaines de milliers de kilomètres d’efficacité.

    VOTRE MOTEUR TRAITÉ ET OPTIMISÉ